RELOGEMENT DU THéâTRE DE LA MINOTERIE à MARSEILLE (13)

theatre-minoterie-marseille-1

maître d’ouvrage_Ville de Marseille
année_2011
lieu_Marseille_13
surface_ 3 295 m² de SHON
coût des travaux_4 200 K€ HT
équipe_E.Odic associée d’aea ARCHITECTES, M. Sellam architecte, ICA, 2AF, L. Besançon & B. Jaunay scénographes, Alpha Process

theatre-minoterie-marseille

théâtre de la minoterie

Situé sous la place de la Méditerranée dans une coque préalablement réalisée par l’EPAEM, le futur théâtre prendra place dans un quartier en devenir. L’enjeu du projet dépasse largement le cadre de la relocalisation programmatique du théâtre. Le projet doit répondre à des objectifs beaucoup plus ambitieux en adéquation avec le projet artistique de ce pôle culturel marseillais. Cette structure chargée d’histoire développera son inscription urbaine au sein de ce nouveau quartier et retentira à l’échelle de la ville. Le théâtre doit amorcer dans son déménagement un nouveau lieu d’accueil, de rencontres et d’échanges. Pour répondre à ces objectifs, l’idée d’inclure dans le relief de la place de la Méditerranée, une nouvelle place intérieure s’est imposée comme une évidence. Une large esplanade dédiée aux arts vivants, glissée dans un pli de l’espace urbain, regroupant le hall, la bibliothèque et l’administration. Dans la continuité de l’entrée, cet espace multiple, fluide et largement ouvert, attire, interpelle et vient à la rencontre du public. Le fonctionnement de cet espace repose sur le déroulement et l’ondulation d’une paroi séparative qui hiérarchise et délimite l’ensemble des sous-espaces tout en les liant, accompagnant le visiteur ou le spectateur depuis l’entrée jusqu’au cœur du théâtre. A partir d’une simple ligne, cet élément évolutif se transforme au fil des courbes et contre-courbes, en fond de scène de l’espace happening ou en bibliothèque. Les espaces sont qualifiés par ce mouvement et les dépressions qu’il crée donnent à l’espace de lecture le calme et confort requis. La grande salle a la vocation principale d’être un espace de représentation mais sera également un espace de travail pour les artistes tandis que la petite salle également conçue comme un espace de travail pourra recevoir du public. La parfaite gestion des flux offre une aisance de fonctionnement adaptée aux utilisateurs, tandis que les volumes généreux facilitent l’appropriation des lieux par les artistes et le public.